LES GORGES DE BAUDINARD SUR VERDON

La randonnée des Gorges de Baudinard est une belle balade qui permet de découvrir d'agréables paysages, moins courus que d'autres gorges et canyons plus célèbres. Cependant la rencontre avec ces gorges est assez inattendue, en effet elles se laissent découvrir par en haut dans un décor qui ne laisse pas vraiment imaginer ce qui nous attend alors que l'on traverse la garrigue. Le sentier qui longe les gorges par le haut est ludique et offre de beaux points de vue. Attention cependant à ne pas trop tenter de s'approcher des falaises pour voir, la vue s'améliore à fur et à mesure de la progression.

Accès :
De Baudinard, suivre la D 9 qui suit la direction nord-est direction Ste Croix de Verdon. Au carrefour pour descendre sur Ste Croix, la route dessine un angle droit sur la droite, suivre cet axe sur un peu plus de 4 km pour trouver le carrefour qui permet de descendre sur Montpezat à gauche. Se garer à l'entrée du village en arrivant.

1 Les Basses Gorges, de Quinson au lac d’Esparron de Verdon

Le rendez vous est prévu à 9h30 au Club Nautique d’Esparron de Verdon. Retour prévu vers 16h30. Une initiation au canoë ainsi qu’un accompagnateur seront à votre disposition. La randonnée se déroule au départ de Quinson jusqu’au lac d’Esparron, sur eau plate. Le minibus (8 places) vous mènera sur le site de Quinson, départ de la randonnée.

Quinson, porte du département des Alpes de Haute Provence, est également un carrefour, faisant le lien entre le plateau de Riez-Valensole et le Haut-Var, et par-delà entre les Alpes et le littoral, carrefour entre les Pays de Giono et de Pagnol. On pourrait dire que l ’histoire de Quinson commence il y a plus de 300 000 ans, que tous les types humains qui ont vécu en Europe y ont séjourné, de l’Homo erectus, premier européen, à l’Homosapiens, en passant par l’homme de Neandertal. Toutefois le village aurait été fondé par cinq familles de romains (en latin, Quinque sunt : ils sont cinq). A peine embarqués et déjà vous venez de passer le pont sur le Verdon : magnifique point de vue sur l’entrée des Basses Gorges du Verdon, le pont de Quinson a été une source de richesse pendant des siècles. Un péage était acquitté par les colporteurs et leur convoi de mulets ou par les milieux transhumants qui montaient de la Crau vers les Alpages de Haute Provence. Cela fait maintenant une heure que vous vous laissez filer au fil de l’eau, et c’est déjà la halte mini-pèlerinage à la chapelle Sainte Maxime, édifiée par les célèbres confréries provençales, qui à la Révolution se transforment en cercle révolutionnaire. La chapelle de Sainte Maxime est située sur le plateau de Mallessauque. On y accède à pied par un magnifique petit chemin. Le site offre un point de vue sur le Verdon. Après le déjeuner, il est déjà l’heure de la descente aux canoës, un sentier escarpé vous mènera au lieu d’embarcation. Une fois tout le monde embarqué, c’est reparti… Les Basses Gorges vous livrent leurs cachettes dont l’une la plus secrète de l’époque : celle qui abritait le Robin des bois de Provence (Gaspar de Besse 1700-1800) brigand qui volait aux riches et qui rendait aux pauvres. Celui-ci se servait d’abris naturels afin de cacher ses butins et de se faire oublier. La randonnée se poursuit et une nouvelle halte s’impose. Rive gauche, la visite pédestre de l’ancien canal de Provence (durée 30 mn aller-retour). Construit sous Napoléon III par les bagnards, il longeait le Verdon et alimentait en eau la Provence, à l’époque. Maintenant à sec, il passe sous de nombreux tunnels depuis le village de Quinson, en amont des Gorges, jusque vers la prise d’eau où il disparaît sous la colline en direction d’Aix-en-Provence. A l’horizon déjà la base Nautique d’Esparron; c’est ainsi que s’achèvera une quinzaine de minutes plus tard votre randonnée au fil de l’eau.

 

2 La grotte préhistorique de la Baume Bonne

Le rendez-vous est prévu à 10h au Club Nautique d’Esparron de Verdon. Une initiation au canoë ainsi qu’un accompagnateur seront à votre disposition. La randonnée se déroule sur les Basses Gorges de Saint-Laurent à la retenue de Quinson, sur eau plate. Le minibus (8 places) vous mènera au lac de Saint-Laurent où vous embarquerez dans les canoës.

1h après avoir navigué en aval de Saint-Laurent, l’accostage se fait rive droite où une marche d’approche de 15 minutes vous mène sur le gisement de la Baume Bonne, dont les premières occupations remontent au moins à 300 000 ans. Ce dernier est situé dans les moyennes Gorges du Verdon. Il s’agit d’un site en grotte qui s’ouvrait à 50 mètres au-dessus du cours de la rivière. Cette configuration en grottes penchées est très courante dans le sud de la France pour les époques paléolithiques. Une telle situation permettait à l’homme d’avoir un habitat protégé, une bonne vue d’ensemble sur le secteur environnant, et un accès rapide à la vallée ou la plaine en contrebas, et au plateau surplombant son habitat. Les premières fouilles menées de 1947 à 1957 par Bernard et Bertrand Bottet, puis de 1957 à 1966 par Henry Lumley, ont permis de dégager un nombre considérable d’objets archéologiques correspondant à des époques très variables. Le gisement se subdivise en deux grandes parties : un abri, ouvert sur le Verdon au Sud, et une grotte proprement dite, qui se termine par une cloche de 22 mètres de hauteur. Le pique-nique a lieu au bord du Verdon. La visite de la grotte sera commentée par un archéologue. Selon les conditions, il sera prévu de monter sur le plateau et ainsi de découvrir le panorama de la plaine de Quinson, ainsi que la centrale hydroélectrique. L’embarcation dans les canoës est prévue vers 15h30, ce qui permettra de rentrer à la base nautique d’Esparron vers 17h.

3 Les grottes de l’Eglise

Le rendez-vous est prévu à 10h au Club Nautique d’Esparron de Verdon. Une initiation au canoë ainsi qu’un accompagnateur seront à votre disposition. Le minibus (8 places) vous mènera à la retenue de Montpezat où vous embarquerez dans les canoës.

La première partie de la randonnée se déroule entre la retenue et les Basses Gorges de Baudinard. Une halte pique-nique est prévue vers 12h, juste avant l’entrée des Gorges. 13h-13h30, embarquement puis entrée dans les Basses Gorges de Baudinard. Ce sont les plus étroites et les plus sauvages, les cascades pleurent les larmes de Sainte-Croix, les canoës vous mèneront dans l’antre des falaises (il est possible d’entrer dans les grottes aquatiques avec son embarcation) où la couleur turquoise domine. Enfin l’accostage se fait rive gauche, où un sentier chemine en direction des grottes de l’Eglise. Le réseau de l’Eglise en rive droite du canyon de Baudinard, dans le Var, présente de nombreuses figures peintes au fond de réseaux de galeries. La position de ces peintures rouges tranche dans le monde artistique postglaciaire, ou l’art est généralement en plein air, à l’abri de légers surplombs rocheux. Les éléments les plus spectaculaires sont de grands soleils rouges à 4, 8 ou 16 branches, peints au plus profond des galeries. Ils sont tracés aux doigts si bien que le trait est parfois doublé ou triplé. D’après les céramiques retrouvées sous certains soleils, ceux-ci dateraient de la fin du Néolithique moyen Chasséen, et seraient donc les peintures schématiques les plus anciennes de Provence. Les soleils sont peints sur les parois de petites coupoles naturelles de la voûte. Au pied de ces coupoles plusieurs fosses creusées dans l’argile rouge furent fouillées en 1959. On y recueillit des poinçons en os, des lames de silex et les restes de grands vases brisés sur place à fond galbé et carène basse. Ce mobilier céramique permet de dater les figures de la grotte de l’Eglise au Néolithique récent (fin du IV ème millénaire av. JC). Le réseau supérieur abrite aussi une composition picturale avec un personnage masculin armé d’un arc. Sur la voûte on peut voir un quadrupède associé à une grille. Le signe soléiforme accompagne souvent le personnage masculin, l’idole ou le quadrupède. On a souvent rapproché les grottes de l’Eglise des représentations solaires gravées sur de nombreuses écuelles trouvées dans le Néolithique moyen Chasséen. On peut relier l’importance numérique de cette figure à l’insistance des préhistoriques pour orienter les couloirs de leurs dolmens (au soleil levant ou au soleil couchant, selon les régions) ou pour choisir les abris à peindre (72% d’entre eux sont orientés sud-est et sud-ouest). Hélas seule une partie du réseau de grottes est visible par respect de l’art et du patrimoine. Après cette pause rafraîchissante, c’est déjà l’heure du retour. L’arrivée est prévue vers 17h00 au Club Nautique.

4 Les Basses Gorges à Esparron de Verdon

Le rendez-vous est prévu à 14h au Club Nautique d’Esparron de Verdon. Une initiation au canoë ainsi qu’un accompagnateur seront à votre disposition. La randonnée se déroule sur le lac d’Esparron, sur eau plate.

Le lac d’Esparron de Verdon est situé en aval du Grand Canyon du Verdon et du lac de Sainte-Croix. D’une superficie de 328 hectares, il est formé de deux larges cuvettes perpendiculaires, bordées de calanques et de falaises surplombant des eaux turquoise, et de gorges aux eaux calmes, facilement accessibles en canoë, et extraordinairement sauvages. Ce lac a été créé en 1967 par EDF. Il alimente en eaux domestiques et agricoles 116 communes dont Marseille et Aix-en-Provence. La navigation à moteur thermique y est interdite. La prise d’eau se situe sur la rive opposée à Esparron. Le barrage en terre a nécessité 850 000 m3 de matériaux. La profondeur du lac au droit du barrage est de 55 mètres, la contenance en eau est de 80 millions de m3. De l’autre coté du lac, on peut voir l’ancien Canal du Verdon. Construit sous Napoléon III par les bagnards, il longeait le Verdon et alimentait en eau la Provence à l’époque. Maintenant à sec, il passe sous de nombreux tunnels depuis le village de Quinson, en amont des Gorges, jusque vers la prise d’eau ou il disparaît sous la colline en direction d’Aix-en-Provence. 15h, arrivée à l’ancienne maison du gardien du canal afin de visiter l’ancien canal de Provence (pensez à prévoir des chaussures de marche type basket). 30 minutes de marche aller-retour sont prévues pour effectuer cette mini-rando. Le retour est prévu vers 16h où vous rembarquerez afin d’être au Club Nautique vers 16h30.

 

5 Les Basses Gorges à Esparron de Verdon + pause pique-nique

Le rendez-vous est prévu à 11h au Club Nautique d’Esparron de Verdon. Une initiation au canoë ainsi qu’un accompagnateur seront à votre disposition. La randonnée se déroule sur le lac d’Esparron, sur eau plate.

Le lac d’Esparron de Verdon est situé en aval du Grand Canyon du Verdon et du lac de Sainte-Croix. D’une superficie de 328 hectares, il est formé de deux larges cuvettes perpendiculaires, bordées de calanques et de falaises surplombant des eaux turquoise, et de gorges aux eaux calmes, facilement accessibles en canoë, et extraordinairement sauvages. Ce lac a été créé en 1967 par EDF. Il alimente en eaux domestiques et agricoles 116 communes dont Marseille et Aix-en-Provence. La navigation à moteur thermique y est interdite. La prise d’eau se situe sur la rive opposée à Esparron. Le barrage en terre a nécessité 850 000 m3 de matériaux. La profondeur du lac au droit du barrage est de 55 mètres, la contenance en eau est de 80 millions de m3. De l’autre coté du lac, on peut voir l’ancien Canal du Verdon. Construit sous Napoléon III par les bagnards, il longeait le Verdon et alimentait en eau la Provence à l’époque. Maintenant à sec, il passe sous de nombreux tunnels depuis le village de Quinson, en amont des Gorges, jusque vers la prise d’eau ou il disparaît sous la colline en direction d’Aix-en-Provence. 1h30 après avoir navigué dans les Gorges, vous accosterez à la salle à manger, lieu mythique de la pause pique-nique. 14h, embarcation dans les canoës afin de visiter l’ancien canal de Provence (pensez à prévoir des chaussures de marche type basket). 30 minutes de marche aller-retour sont prévues pour effectuer cette mini-rando. Le retour est prévu vers 16h où vous rembarquerez afin d’être au Club vers 16h30.


  Copyright © 2005 " La Farigoule " by Patrick JUNG